< Accueil

 

 

 

Avis de recherche :
Disparitions inquiétantes en France

Avis de recherche : Disparitions inquiétantes en France

Les affiches et les tracts sont placardés dans les aéroports, les gares ou encore les boulangeries, pourtant rien n'y fait.
Ils se prénomment Estelle, Cyril, Jérôme, Marion ou encore Léo, leurs visages deviennent presque familier dans l'inconscient collectif.

Des avis de recherche souvent diffusés trop tard, la peur, ou le désintérresement des gens font qu'aujourd'hui la police n'a toujours aucune piste et que ces disparitions sont dites "inquiétantes".

Même si la majorité des disparitions de mineurs recensées en France relève de cas de fugues, de rares cas restent mystérieux, on peux alors imaginer le pire : pédophilie, enlèvement, meurtre, réseaux de prostitution... Les parents sont plongés, souvent pendant de longues années, dans le doute, l'espoir, l'interrogation.

Le gouvernement prend la mesure de ces disparitions et commence à mettre en place un système généralisé d’alerte en cas de disparition inquiétante d’enfant permettant la mobilisation très rapide de la population à travers des messages diffusés dans les médias, radios et télévisions.

Le dispositif "Amber Alerte" (alerte enlèvement), inspiré du plan d'urgence originaire des Etats-Unis et du Canada, se met en place.
Pascal Clément, Garde des sceaux, ministre de la justice, a fixé au 28 février 2006 la signature officielle de ce protocole, associant notamment les agences de presse et la presse audiovisuelle pour une diffusion rapide de l'information et une optimisation des chances de retrouver l'enfant sain et sauf.

En 2009 : 58.911 noms figuraient sur le fichier national des personnes recherchées pour disparition.

La très grande majorité de ces disparitions relève de fugues de mineurs (46.595) dont 50,8% de filles et 77% des fugueurs ont entre 15 et 18 ans.

Disparitions inquiétantes. Au nombre de 10.941 - dont 583 mineurs -, elles recensent les personnes susceptibles d'être visées par un crime ou un délit et les personnes souffrant de dépression ou de maladies mentales.

Disparitions de majeurs. 1.025 majeurs figurent également sur cette liste, dans l’intérêt des familles. Leur vie n’est pas en danger.

Enlèvement. 355 enfants - un chiffre "relativement stable depuis cinq ans" -, ont été enlevés par leur père ou par leur mère dans le cadre d'un divorce ou d'une séparation, selon Frédéric Malon, chef de l'Office central pour la répression des violences aux personnes.

Mariages forcés. 15 cas de jeunes filles élevées en France et renvoyées dans des pays d'Afrique du Nord pour y être mariées de force ont été répertoriés par Claudine Serre, chef de bureau de la protection des mineurs et de la famille au Quai d'Orsay.

Si le nombre des mariages baisse en France, celui des mariages binationaux augmente et notamment à causse des affaires d'enfants enlevés et ramenés dans le pays d'origine du père ou de la mère par l'un des parents.

L'aide des Etats
301 dossiers de disparitions d'enfants ont été traités en 2008 par le ministère des Affaires étrangères, dont 100 nouvelles affaires. Et grâce à la coopérations des Etats entre eux et des pressions diplomatiques, 73 dossiers ont été résolus en 2009.

Le numéro de téléphone européen "116.000, enfants disparus" a permis également de régler quelques affaires. En tout, 10.408 appels ont été reçus en 2009. Sur les 65 dossiers de "disparition inquiétante" ouverts, 22 concernaient des mineurs, 61 cas ont été résolus.

Cas de Disparitions inquiétantes en France

DUSAUTOIR Emilienne DUSAUTOIR Emilienne, diparue le 22 janvier 2004 à Calais
Signalement : femme de type européen, âgée de 80 ans au moment de sa disparition, 1m66, corpulence normale, cheveux blancs et courts.
Tenue vestimentaire :Vêtue au moment de sa disparition d'un pull bleu et vert à rayures horizontales, un pantalon gris foncé et une paire de sabots blancs ouverts à l'arriere.
Signe particulier : petite cicatrice au niveau d'un sourcil.
Circonstances de la disparition : Le 22 janvier 2004 à 18h50, elle quittait la maison de retraite "Le château des Dunes" de Calais (Pas de Calais) et ne donnait plus signe de vie depuis.
   
MOUZIN ESTELLE MOUZIN Estelle disparue le 9 janvier 2003 à Guermantes
Signalement : Fillette de type européen, âgée de 9 ans au moment de sa disparition, taille 1m35, corpulence mince, yeux verts, cheveux châtains longs tressés, vêtue au moment des faits d'une doudoune bleu marine, d'une salopette en jean bleu clair, d'un pull rouge en laine tricoté à la main, de bottes blanches à lacet avec fourrure décorative au-dessus, de gants de ski noirs et d'un béret violet. Porte un sac à dos noir de marque "SUPERIOR" contenant des livres de classe, un cahier de textes, un cahier de correspondance, une chemise cartonnée marron avec des dessins chinois, un classeur vert, trois trousses dont une en jean et une de couleur bleu ciel, une poupée genre barbie aux très longs cheveux blonds avec une mini-jupe rouge et un parapluie pliant marron portant l'inscription "COLOGNE FASHION FAIR".
Circonstances de la disparition : Le neuf janvier 2003 au soir, Estelle n'a pas regagné son domicile après avoir quitté l'école située à Guermantes (77).
   

VASSEUR Cyril

VASSEUR Cyril, disparu le 25 décembre 2002 à Boulogne-sur-Mer
Signalement :
homme de type européen, âgé de 24 ans au moment de sa disparition, taille 1m87, corpulence forte, cheveux bruns courts gominés à la brosse, yeux vert clair.
Tenue vestimentaire : vêtu d'une veste en daim beige, d'un jean bleu, d'un tee-shirt "O.M" , de couleur bleu et blanc et de chaussures basses en cuir noir.
Circonstances de la disparition : La nuit du 24 au 25 décembre 2002, sans argent ni titre de paiement, l'intéressé a quitté le domicile parental. Il a été vu pour la dernière fois le 25 décembre 2002 vers 03h00 sur le port de Boulogne-sur-Mer.
   
DAUTEL Catherine
DAUTEL Catherine, disparue le 25 août 1999 à Voiron
Signalement : Femme de type européen, taille 1m70, 35-40 ans, cheveux bruns courts, yeux marron.
Circonstances de la disparition : Aurait quitté le domicile conjugal situé à Voiron (38) le 25 août 1999 vers 21h30-22h00, pour se rendre à Grenoble. Elle circulait à bord d'un véhicule Renault Clio de couleur rouge.
   
DAGNEAU Joffrey

DAGNEAU Joffrey, disparu le 15 décembre 1997 à Ste Geneviève-des-bois
Signalement : Homme de type européen, taille 1m78, corpulence mince, cheveux chatain clair, grain de beauté au centre de la joue gauche, porteur de lunettes de vue à monture rondes.
Tenue vestimentaire : Porteur au moment de sa disparition d'une parka bleue portant le logo Nike au bas du dos, chaussé de tennis Nike de couleur marron.
Circonstances de la disparition : A été vu la dernière fois le 15 décembre 1997 vers 9h30, alors qu'il quittait le Lycée Einstein (Ste Geneviève-des-bois) au guidon de son cyclomoteur.

   
BALLEY Léo BALLEY Léo, disparu le vendredi 19 juillet 1996 dans le massif de Taillefer
Signalement : Enfant de sexe masculin, type européen, âgé de 6 ans au moment de la disparition, taille 1m30, visage rond, cheveux mi-longs châtain clair.
Particularités : Deux incisives absentes sur la mâchoire supérieure.
Tenue vestimentaire : Etait vêtu, lors de sa disparition, d'un pantalon de couleur marron, d'un tee shirt de couleur crème avec dessin sur la poitrine (barre de bateau ancien en bois de couleur orangée), d'un K-way noir avec des lettres blanches en cercle sur le dos. Il était chaussé de baskets noires.
Circonstances de la disparition : BALLEY Léo a disparu le vendredi 19 juillet 1996 entre 17 et 19 heures alors qu'il se trouvait en compagnie de son père au Lac Fourchu dans le massif de Taillefer (38).
   
WAGON Marion WAGON Marion, disparue le 14 novembre 1996 à Agen
Signalement : Jeune fille âgée de 10 ans au moment de sa disparition, 1m40, corpulence mince, cheveux courts châtain clair, yeux bleus.
Tenue vestimentaire : Vêtue lors de sa disparition d'un manteau noir, d'un caleçon rayé (fines rayures bordeaux et noire), chaussée de boots beige.
Particularités : Possède une petite tache de naissance à la pommette gauche.
Circonstances de la disparition : WAGON Marion a disparu à Agen (47), le 14 Novembre 1996 aux environs de 12 heures 15, alors qu'elle venait de quitter son école et regagnait son domicile voisin de quelques centaines de mètres.

   
PINCON Aurore

PINCON Aurore, diparue dans la nuit du 20 au 21 décembre 1995 à Guerande
Lieu de disparition : Guerande (44).
Signalement : Jeune fille âgée de 14 ans au moment de sa disparition, 1m60, corpulence trés mince, yeux bleus, cheveux longs blonds clairs.
Tenue vestimentaire : Vêtue d'un blouson bleu doublé polaire, d'un pantalon en jean bleu et chaussée d'une paire de bottines noires à lacets.
Renseignements complémentaires : PINCON Aurore utilise un vélo gris-vert métallisé et possède son cartable vert avec des pochettes rouges.

   
CANTET Jérôme CANTET Jérôme disparu le 14 décembre 1991 dans les Hauts de Seine
Signalement : Enfant de type européen, âgé de 10 ans au moment de sa disparition, taille 1m40, cheveux très courts chatain clair, yeux gris-vert.
Tenue vestimentaire : Vêtu d'un blouson vert et violet, d'un bonnet bleu marine, d'un pantalon de velours marron et chaussé de baskets "adidas" blanches.
Circonstances de la disparition : L'enfant a quitté le domicile familial le 14 décembre 1991 à 14 heures pour se rendre au centre commercial des Quatre Temps à La Défense (Hauts de Seine) et n'a pas réapparu depuis.
 
 

 

MORE Yannis MORE Yannis, disparu le 2 mai 1989 à Ganagobie
Signalement : Jeune garçon âgé d'un peu moins de 3 ans au moment de la disparition, 1m10, corpulence moyenne, yeux marron, cheveux châtain clair, courts.
Tenue vestimentaire : Vêtu d'un blouson aviateur kaki avec un col en fourrure marron, d'un survêtement de couleur rouge foncé : veste portant sur le côté gauche un nounours en flocage, d'une hauteur de 5 centimètres environ, couleur gris-bleu avec au-dessus l'inscription " nounours ", pantalon se terminant aux chevilles par un système élastique, d'un sous pull en coton blanc, chaussettes en laine blanche, chaussures en cuir gris clair sur le dessus et gris foncé sur le pourtour.
Circonstances de la disparition : Yannis MORE a disparu le 2 mai 1989, vers 10h00 à Ganagobie (04), à proximité de l'habitation de ses parents.
Renseignements complémentaires : Enfant suivi médicalement pour des poussées asthmatiques. Lors des crises d'asthme prend du sirop "Ventoline".
   
BENDOUIOU Charazed BENDOUIOU Charazed, disparue le 8 juillet 1987 à Bourgoin-jalieu
Signalement : Jeune fille de type nord africain, taille 1m23, corpulence mince, cheveux noirs et crépus coupés mi-longs, yeux marron foncé.
Tenue vestimentaire : (au moment de sa disparition) vêtue d'une robe jaune à bretelles et rayures blanches, d'une paire de claquettes en plastique bleu et tressées sur le dessus de rouge et de noir.
Signes particuliers : une des incisives supèrieurs présentait une carie, cicatrice sur la lèvre supérieure et bégaye légèrement.
Circonstances de la disparition : La jeune fille a disparu le 8 juillet 1987 entre 13h00 et 15h00 après être descendue au bas de son immeuble pour jeter le contenu de la poubelle domestique à Bourgoin-jalieu (38). Elle a été vu pour la dernière fois chez elle quartier de champ-fleuri, immeuble "Les tilleuls". Charazed BENDOUIOU était agée de 10 ans à la date des faits.
 

 

  www.avisderecherche.org

 

 

 

Contact
Service régional de police judiciaire
19 avenue de Paris
78003 VERSAILLES
Tél. : 01.39.24.71.93
E-mail : sitepj@gendarmerie.defense.gouv.fr

Liste des personnes disparues

 

 




Dossier artezia ©
M.M.